ATTEINDRE SES OBJECTIFS FINANCIERS

Posted in Investissement

Faut-il investir dans la FDJ ?

Faut-il investir dans la FDJ ? Posted on 2 novembre 2019Last modified on novembre 4, 2019 Leave a comment

A l'heure où j'écris ces lignes nous sommes début novembre 2019, et à quelques jours de l'entrée en bourse de la FDJ. Une aussi grosse entrée en bourse n'avait pas eu lieu depuis des années. L'entrée d'EDF nous laisse de mauvais souvenirs, alors que penser de la FDJ ? Je vous partage mon analyse et mon point de vu sur cet actif.

 

Tout d'abord, la souscription aux actions FDJ se déroulera du 7 au 20 novembre 2019. Et bonne nouvelle ! Elle sera ouverte à tous les épargnants français. Cependant, acheter des actions comportent des risques de perte en capital. Je préconise d'être conseillé et accompagné dans cet investissement par un professionnel de la finance. Si vous souhaitez rejoindre mon coaching, et apprendre investir dans ce type de placement, cliquez-ici.

L'activité de la FDJ  s'appuie sur un marché vaste : la population française. De plus, le business model est assez simple à mettre en oeuvre, et il nécessite peu de capitaux pour se développer. Elle arrive à convaincre ses clients en s'appuyant sur un effet psychologique majeur : l'envie des Hommes de devenir riche rapidement et facilement. Et cela fonctionne puisqu'en 2018 un français sur deux aurait joué de l'argent à travers la FDJ.

 

Les avantages de la FDJ

Des résultats financiers solides

L'année 2019 s'annonce particulièrement bonne, puisque la FDJ s'attend à une augmentation de son chiffre d'affaire de 8%. Et un résultat net proche de 10% du chiffre d'affaire. La FDJ a distribué 126M€ de dividendes en 2018 vs une valorisation de la société entre 2,6 et 3,5 milliards d'euros... j'estime un rendement prévisionnel entre 3,7% et 5%.

 

Un monopole

La FDJ dispose d'un monopole d'état qui la protège. Et ce monopole qui empêche toute concurrence a été reconduit pour 25ans.

 

Un marché en croissance

Le volume des mises a été multiplié par trois entre 1995 et 2018...

 

Une action gratuite

L'état propose une offre interessante à l'entrée en bourse : une action gratuite pour 10 actions achetées. Ceci implique un rendement "assuré" de 7%. Cependant, il faut détenir l'action pendant au moins 18 mois. Ce qui n'est pas toujours recommandé en swing trading (voir les inconvénients ci-dessous). Il est difficile d'évaluer précisément le rendement de l'action n'ayant pas encore de visibilité sur le prix d'achat des actions et le montant de ses dividendes.

 

Des frais avantageux

L'état propose une décote de 2%, soit environ les frais de courtage que prennent la plupart des banques et courtiers.

 

Les inconvénients de la FDJ

Des dividendes instables

Entre 2017 et 2018, on observe une baisse des dividendes de -1,6%... La FDJ ce n'est pas non plus un un paquebot qui traverse la Méditerranée. Il faut être vigilant en fonction de votre profil de risque.

 

Un marché non extensible ?

+70% des joueurs perdent de l'argent en jouant avec la française des jeux. Et ils sont à espérance de vie négative, c'est à dire plus vous jouez, plus vous avez une probabilité forte de perdre.

Ces résultats n'incitent pas l'autre partie de la population souvent conscientes de ce chiffre. Par exemple, investir méthodiquement en bourse est moins risqué que de jouer aux jeux de la FDJ. Si nous partons de l'hypothèse que les français seront mieux éduqués et mieux informés dans les années à venir, alors ce n'est pas sûr que son chiffre d'affaire continue d'augmenter aussi vite...

 

Les introductions en bourse

Globalement les introductions en bourse des entreprises françaises se passent mal pour les investisseurs (95% sont perdantes, digne d'un vrai jeu de la FDJ ! 😂 )... Il faut donc veiller au prix d'achat à l'émission des titres, car ce serait tentant pour l'état de vendre au dessus de la valeur réelle pour en tirer le plus de jus possible. Vous ajoutez à cela un risque de bulle spéculative due à une euphorie collective... tout cela terminera mécaniquement par une violente correction à la baisse, nous laissant plus que nos yeux pour pleurer...

 

L'état est aux commandes

L'état garde la main sur la nomination de son directeur général. Or nous observons que l'implication de l'état dans ADP, EDF, Peugeot ou encore Orange n'a pas été favorable aux actionnaires. La FDJ est un acteur de poids pour l'état lui permettant de collecter 3,5 milliards d'euros d'impôts et taxes... L'état a donc un intérêt stratégique à rester indirectement aux commandes du navire. Nous n'avons aucune garantie que les taxes ne vont pas augmenter à l'avenir, et fragilisent les activités de la FDJ.

 

En conclusion, les conditions d'introduction en bourse de la FDJ sont alléchantes pour les épargnants. L'action FDJ s'apparante à une bonne obligation de par un dividende versé régulièrement et la solidité du groupe. Néanmoins, les précédentes introduction en bourse d'entreprises similaires et la présence de l'état nous alerte sur les risques encourus. S'ajoute à cela l'effet médiatique et l'éventualité d'une bulle spéculative. L'effet pourrait être catastrophique pour les épargnants à moyen terme.

Encore une fois, il est primordial de diversifier ses investissements, et les adapter en fonction de l'horizon de placement et votre profil de risque.

Pour être coaché dans l'investissement, je vous invite à rejoindre mon programme Erable. Vous pouvez l'essayer gratuitement pendant 30 jours en cliquant-ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Open chat
Hello,
Envie de parler investissement ?