ATTEINDRE SES OBJECTIFS FINANCIERS

Posted in A la une Investissement

Ant Group faut il investir ?

Ant Group faut il investir ? Posted on 1 janvier 2021Last modified on juin 19, 2021 Leave a comment

 Le milliardaire Jack Ma souhaite battre un nouveau record avec l’annonce de la plus grosse introduction en Bourse de l’Histoire. Ant Group est la maison mère d’Alipay, système de paiement incontournable en Chine, qui revendique un volume annuel de transactions dépassant les 118.000 milliards de yuans (14.400 milliards d’euros), 700 millions d’utilisateurs mensuels pour un volume de transactions annuel équivalent à 14.000 milliards d’euros…

Une Chine historiquement communiste, s’affiche désormais comme un mastodonte de la finance mondiale, dépassant les records habituellement enregistrés à Wall Street.

Faut-il investir à travers cette IPO ?

L’arrivée à la Bourse de Hong Kong devrait également donner un boost à cette place financière. Dans le même temps, des questions se posent sur l’attractivité internationale du territoire autonome chinois, du fait de sa reprise en main par Pékin.

Pour rappel en 2019, Aramco devient le champion des IPO avec une levée de 25,6 milliards de dollar. Cependant, statistiquement parlant les investisseurs IPO sont perdants à court terme. Ce n’est donc pas l’eldorado garanti d’investir lors d’une entrée en bourse…

D’ailleurs, Aramco n’y a pas échappé. Nous avons constaté une baisse du 12 décembre 2019 au 12 mars 2020, puis une augmentation du cours de la croissance.

Je l’avais déjà écris dans mon article sur la Française des Jeux, les introductions en bourse comportent des risques non négligeables.

Une échéance retardée

Depuis le début du mois de novembre, Ant Group et Alibaba sont dans le collimateur des autorités chinoises, et cela pourrait avoir un impact conséquent sur l’économie du pays.

Quelques jours plus tard, l’introduction en bourse d’Ant Group à Shanghaï et Hong Kong a été interrompue par les autorités. Selon l’agence de presse Chine nouvelle, Ant Group, filiale du géant du commerce en ligne Alibaba, se voit désormais « interdire strictement toute concurrence déloyale » et est appelé à réformer ses activités financières « illégales ».

Jack Ma a été qualifié de « capitaliste malfaisant » et de « fantôme suceur de sang » sur les réseaux sociaux chinois. Rien que ça…
Bref, le Parti communiste veut ainsi serrer la vis au secteur de la fintech, et notamment à la plateforme Alipay, filiale d’Ant Group.

Mon avis personnel est que la Chine montre à nouveau au grand jour une politique fondamentalement communiste et souhaite maitriser les groupes de très grandes tailles comme Alibaba. Ce type d’entreprise représente un poids politique non négligeable et une potentielle menace.

Il est certain que cela pourrait finalement affecter de manière très négative le secteur de la fintech chinoise, qui est pourtant le plus important au monde, ainsi que l’économie même du pays.

Alors que faire ?

Il est probable que le gouvernement chinois oblige Ant Group à céder des participations sous pretexte d’un abus de situation de monopole.

Si l’entreprise conserve une position de leader dans son marché, une croissance régulière et solide sur les prochains mois alors je rentrerai à l’achat sur cette valeur. Si ce n’est pas le cas, alors je m’abstiendrai.

Comment investir dans Ant Group ?

Si vous ne savez pas comment investir dans Ant Group, je vous invite à rejoindre la communauté Erable
en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Open chat
Hello,
Envie de parler investissement ?